Les filtres des cigarettes s’amoncellent dans le cendrier Ricard tapissé de pluie. Ça fait une pâte visqueuse et noirâtre qu’on oserait même pas toucher du bout de l’ongle mais que l’on aspire à plein poumons quand on a les doigts qui tremblent et le pouls qui s’emballe. J’ai lu mon horoscope hier soir, il me disait que le coeur à l’intérieur de mon corps est un organe musculaire qui pompe du sang. Qu’il n’a qu’un seul job. Celui de pomper du sang. Que je sois amoureuse, seule ou en chagrin d’amour. Alors d’accord, il continue d’aller au turbin, et je lui en suis reconnaissante, car il ne faut pas fermer boutique trop tôt. J’ai bien compris que lorsque l’on pense que l’on va mourir, que notre coeur est cassé en deux, en vrai on va rester bien vivant. Je ne suis pas médium autant que mon pendule ne le laisse penser, même quand il tourne dans le sens des aiguilles d’une montre et qu’il a raison à deux occasions. Pourtant ça fait une drôle sensation en soi, un petit trou noir dans lequel le coeur tombe, comme un caillou poli dans une mare sans rides. Et à ce moment là j’ai du mal à croire que même si mon coeur est aspiré dans un trou noir ou qu’il se noie il va continuer de pomper du sang, pour irriguer mes orteils et mes coudes, et mes cuisses et mes lèvres. Le coeur est un outil comme le sont mes mains, même quand elles tremblent et que mes doigts pressent les mauvaises touches quatre fois de suite, le f au lieu du t, transformant l’éléphant en éléphanf. Des outils un peu casse-gueule, un peu ébréchés, rouillés, oubliés dans le cabanon au toit rose pastel du jardin. Des outils avec lesquels je fume trop de clopes, car je ne comprends pas comment le coeur continue de travailler quand c’est autant le bordel alors qu’il ferait mieux de demander le chômage et de foutre le camp d’ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s