Jour 52 – Mercredi (bis)

La porte est fermée depuis si longtemps maintenant, nous ne savons pas où nous avons rangé les clefs. Alors on attend qu’on vienne nous chercher. Cela pourrait prendre des minutes, des jours, des mois voire des années. Mais on reste patients, sous l’horloge si imposante qu’on ne peut y lire l’heure. Après tout, peu importe le temps que nous restons ici, ce ne sont que des chiffres, comme ceux que je regarde tous les soirs avant de dormir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s