Voir l’enfant aux cheveux longs, tombé de son cheval, décapité par un couteau à pain. Fuir par les escaliers, entre les nombreux cartons vides d’Amazon; des escaliers aux multiples marches abruptes. Finir sur le toit, sauver son ami qui aurait tout aussi bien pu être son frère.

Et en attendant la bouche d’incendie pleure toujours dans le parc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s