Dans mes jambes il y a des noeuds.
Si tu appuies dessus,
ils te raconteront des histoires.

Ce sont les histoires de Suzie
qui sont écrites dans mes jambes.

Ce sont ses histoires qui me portent.
Elle y a fait des noeuds à ses histoires
pour que je me souvienne.

Mais que je me souvienne de quoi ?

Des histoires de léopard qui danse sur une piste bondée,
face à la lumière, face à la scène, face à la musique,
qui tourne le dos à la drogue, à l’amour, au futur.

Des histoires de lune rousse qui baigne une fille blonde
et petite, mais grande sur ses talons.
Toutes les nuits, sur un balcon, un scooter, une terrasse,
dans une rue, un bus ou un bar, chez des amis ou
chez les autres.

Des histoires de tunnel, le même que Lady Di je crois.
Le pont de l’Alma, à deux roues, à deux.

Ça me rappelle un autre pont… Mirabeau,
sous lequel coule la Seine et nos amours,
Mais ça c’est une autre histoire,
encore faut-il que je m’en souvienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s